Paul Claudel et l'histoire littéraire

pc_histoire_litt.jpg
Parution
Presses universitaires de Franche-Comté, 2010

Textes réunis et présentés par Pascale Alexandre-Bergues, Didier Alexandre et Pascal Lécroart.

 

L’histoire littéraire savante, telle que l’Ecole et l’Université l’ont institutionnalisée, est d’abord, dans sa pratique, une construction empirique, relative et subjective ; inséparable des partis pris d’écoles et d’époques, elle s’appuie sur une multitude de discours (journaux, revues, essais, entretiens, écrits intimes…) qui relèvent aussi bien des critiques ou des universitaires, que des écrivains eux-mêmes. Paul Claudel est apparu ici comme une figure de choix pour interroger cette histoire littéraire aux multiples visages : écrivain complexe et pourtant si facilement caricaturé, il constitue un objet d’étude particulièrement précieux pour mesurer la diversité des portraits que tel auteur, telle revue ou tel manuel ont élaboré de lui, tandis que lui-même a façonné son ou ses histoires littéraires, participant à la construction de son propre mythe.

Rassemblant les meilleurs spécialistes de Claudel et proposant un éventail cohérent d’études sur le sujet, ce volume s’efforce, par cet exemple, de penser l’histoire littéraire comme un ensemble de représentations et offre les bases épistémologiques pour fonder une histoire plurielle de la littérature au XXe siècle.
 

Table des matières

Présentation, 7

Pascale Alexandre-Bergues, Didier Alexandre

 

Première partie : Claudel fait son histoire littéraire, 11

Conception et pratique de l’histoire littéraire, 13

 

Claudel contre Sainte-Beuve, 15

Michel Lioure

 

Pratiques, théories et critiques claudéliennes de l’histoire littéraire (Stendhal et la Trilogie), 33

Antoinette Weber-Caflisch

 

Quelle histoire littéraire dans Accompagnements ?, 77

Sever Martinot-Lagarde

 

Claudel interprète des Pensées de Pascal, 101

Anne Mantero

 

Paul Claudel et le roman, 125

Lucie Maneville

 

Un regard à l’échelle du monde, 137

 

Paul Claudel et la littérature mondiale, 139

Yvan Daniel

 

Claudel et la littérature japonaise ou Claudel en auteur japonais, 153

Catherine Mayaux

 

La bibliothèque russe du lecteur, écrivain et critique Paul Claudel, 179

Alexandra Guillaume-Sage

 

Claudel dans les débats de son époque, 211

 

Claudel et la querelle des humanités modernes : Positions et propositions de Claudel, 213

Didier Alexandre

 

Claudel et « la clarté française », 231

Emmanuelle Kaës

 

Claudel et Lasserre, ou l’impossible dialogue, 251

Jacques Houriez

 

Claudel face à lui-même, 265

 

Claudel historien de Claudel, 267

Claude-Pierre Perez

 

Mémoires improvisés et l’histoire littéraire, 277

Marie Gil

 

Deuxième partie : Claudel face à l’histoire de la littérature, 293

Claudel dans l’histoire littéraire, 295

 

Paul Claudel, victime exemplaire de l’histoire littéraire, 297

Michel Autrand

 

Paul Claudel vu par les Histoires littéraires de 1914 à 1956, 303

Pascal Lécroart

 

Claudel vu par ses confrères, 333

 

Premiers lecteurs de Paul Claudel, 335

Adélaïde Jacquemard

 

Paul Claudel entre personnage et position :
le point de vue de Jacques Rivière dans sa correspondance
avec le poète et avec Alain Fournier, 353

Marie-Victoire Nantet

 

Portrait(s) de Paul Claudel dans la correspondance de Jean Paulhan, 369

Bruno Curatolo

 

Paul Claudel selon Pierre Emmanuel : proximités et distance, 389

Aude Préta-de Beaufort

 

Symbole et allégorie. Sur une lecture de Claudel par Blanchot, 405

Hélène de Saint Aubert

 

Claudel dans les revues, 419

 

Claudel et Le Mercure de France. Naissance et mort d’un écrivain, 421

Pascale Alexandre-Bergues

 

Claudel au miroir de la revue Esprit (1932-1976), 437

Jeanyves Guérin

 

La réception japonaise de Claudel, 455

 

Acceptation de Paul Claudel au Japon, 457

Shinobu Chujo

 

La réception japonaise des Nô claudéliens : La Femme et son ombre, de 1923 à 2005, 465

Ayako Nishino