Est-il juste de penser, avec Paul Claudel, que l'œuvre de Camille "est l'histoire de sa vie"?